Le décor de grand feu

Les pièces en terre sont cuites une première fois (ici en exemple : 4 carreaux).
Elles sont alors émaillées par trempage dans un bain d'émail blanc, puis positionnées côte à côte pour former la base du tableau.
Les principaux traits du dessin sont posés avec de la poudre de charbon de bois par le biais d'un poncif (calque troué sur le tracé du motif).
La décoration commence par le tracé fin des contours du motif en noir.

fresque_Automne_1_site.jpg

Puis les couleurs sont posées au pinceau les unes après les autres, en couches successives de la plus claire à la plus foncée (elles sont composées d'oxydes ou de colorants en poudre mélangés à de l'eau et de la glycérine).

fresque_Automne_2_site.jpg

Les volumes apparaissent grâce à la succession de coups de pinceaux parallèles et progressivement dilués.

fresque_Automne_3_site.jpg

Pour finir les ombres sont marquées avec de l'oxyde de manganèse.

fresque_Automne_4_site.jpg

Seule la cuisson révèlera vraiment les couleurs définitives; voilà le résultat.
(tableau de 40 cm x 40 cm)

fresque_Automne_5_site.jpg